Le projet d’établissement

Projet d’établissement 2015/2020

Le Lycée des métiers de l’automobile et des ingénieries électriques et industrielles a une vocation régionale pour accueillir et faire réussir les élèves dans un milieu industriel.
Structuré autour de deux entités, lycée Professionnel et lycée Technologique, l’établissement veut renforcer le « vivre ensemble » dans un cadre serein et propice aux études. Le cadre de vie doit être un élément de bien être et d’épanouissement de tous les individus.
L’attractivité régionale doit être assurée par des partenariats renforcés avec les établissements scolaires, les entreprises et les branches professionnelles.

Axe 1 : Faire réussir les élèves et étudiants dans un parcours fluide et ambitieux.

1-1 Un accueil de qualité qui engage dans la voie de la réussite :

Cet accueil est structuré en 2 phases amont et aval autour de l’affectation et de l’inscription de l’élève.

En amont, l’élève est informé au travers des présentations dans les collèges et lycées du département, des forums régionaux, des mini -stages de découverte d’une formation, des informations sur le site internet rénové de l’établissement.

Le moment de l’inscription dans l’établissement doit être un temps d’échange pour rassurer l’élève et sa famille, et il complète obligatoirement la phase de téléinscription.

En aval, après la rentrée scolaire, l’accueil ne se limite pas aux premiers jours au lycée. Un temps d’adaptation avec des positionnements est mis en place. Il peut être complété autant que possible par une période courte externalisée renforçant la cohésion de la classe, la confiance en soi et l’estime de soi.

L’accueil est aussi celui des parents qui sont invités pendant les premières semaines à rencontrer les équipes pédagogiques afin de mieux appréhender les attentes réciproques. La relation avec les familles doit être maintenue durant l’année scolaire, contribue à lutter contre le décrochage.

 

1-2 Un accompagnement personnalisé organisé autour de projets de niveaux (2nde par exemple} ou de filière. Il permet des approfondissements, l’organisation de passerelles (bac pro /Bts), une préparation à l’orientation en fin de cycle ou en cours en cas de nécessité exprimée par l’élève et sa famille.

1-3 Un Environnement Numérique de Travail qui facilite le suivi des familles, propose une aide en cas d’absence pour régulariser les apprentissages, proposer des possibilités de cours en ligne.

1-4 En renforçant la place de la cellule de veille dans son rôle de prévention du décrochage, en informant les familles de l’étude du cas de leur enfant, en faisant participer les professeurs, en proposant les situations étudiées, en proposant des commissions éducatives.

1-5 En s’assurant que pour tout élève de la voie professionnelle, les périodes de formation en entreprises seront assurées dans des entreprises reconnues par l’établissement et répondant aux critères définis par la loi du 10 juillet 2014, et avec l’aide financière nécessaire à la mobilité imposée.

1-6 En développant de nouvelles pratiques pédagogiques, reconnues au travers de l’emploi du temps des classes et des personnels, ex: projet de classe construit en équipe, activité en co-enseignement de dimension transversale ou modulaire, tutorat.

1-7 En valorisant les réussites et l’excellence, au travers de la présentation de parcours brillants sur le site internet du lycée, en participant et en organisant des manifestations du type Olympiades des métiers ou concours général.

1-8 En demandant aux élèves d’être plus ambitieux et plus ouverts sur le monde actuel . Les adultes doivent les accompagner dans ces démarches en les valorisants à travers leurs points positifs.

1-9 En ayant un programme d’amélioration des locaux pour vivre dans des espaces plus  agréables ( par exemple : rénovation de l’espace restauration , etc….).

Axe 2 : Passer de l’adolescent à l’adulte en faisant l’apprentissage de l’autonomie et en promouvant les valeurs citoyennes et républicaines.

2-1 En faisant partager les règles établies par la communauté scolaire, apprises et reconnues par tous comme des éléments de la démocratie.

2-2 En participant à la représentativité des instances de vie lycéenne au sein de l’établissement, avec un lien régulier au niveau académique (CAVL).

2-3 En rendant plus lisibles les activités de prévention menées par le C.E S.C afin de prendre conscience des risques pour la santé physique ou mentale, addiction aux produits, réseaux sociaux, prévention à la sécurité routière, lutte contre le harcèlement…

2-4 En s’appuyant sur un projet spécifique d’internat qui développe des temps de partage et d’accompagnement des plus anciens vers les plus jeunes (ex : Terminales vers 2″ », Etudiants vers lycéens).

2-5 En dynamisant les associations lycéennes ou étudiantes où la prise de responsabilité des apprenants soit effective. La Maison Des Lycéens gère des clubs d’activités hors temps scolaire. Elle prépare et suit le bon  déroulement de la Saison culturelle, activité phare de la vie lycéenne. Les adultes expérimentés accompagnent cette prise de responsabilité aux côtés du Conseil Régional qui apporte l’aide financière indispensable au travers du Budget participatif.

2-6 En s’ouvra nt vers l’extérieur pour s’enrichir culturellement par des périodes de formation à l’étranger (ex: en ltalie pour des volontaires de Maintenance Automobile), l’établissement s’inscrivant dans ERASMUS+

Axe 3 Développer les partenariats d’établissements, de métiers, de branches.

3-1 En participant à des réseaux d’établissement proposant une même offre de formation ou des formations complémentaires (ex: Bac pro S.E.N / Bts S.N.; Bacpro Plastiques et matériaux composites JV/ ISPA Alençon), Campus de métiers et des formations (ex: propulsion, matériaux, énergie).

3-2 En s’inscrivant dans le développement de l’apprentissage public conduit par le CFA académique et en valorisant les UFA locales.

3-3 En invitant des partenaires du monde associatif qui permettent d’améliorer la réussite des élèves: AFEV pour l’exemplarité de l’engagement des étudiants volontaires qui accompagnent nos élèves, Capital Filles pour l’appui à nos élèves féminines trop peu présentes dans ces voies industrielles, le relais scolaire qui propose des mesures de responsabilisation.

3-4 En actualisant la labellisation du lycée des métiers par des conventions de branches a (ANFA, Plastalliance…) d’entreprises (EDF, Orange, Groupe Mary automobiles…)

3-5 En donnant la place nécessaire à la formation d’adultes au travers du GRETA, en intégrant des adultes dans les formations, en concertation avec les équipes pédagogiques, en développant la Validation des acquis de l’Expérience tant comme accompagnateurs qu’évaluateurs. Ces retours en formation doivent être valorisés auprès des élèves comme une réalité d’évolution possible par la formation tout au long de la vie.