Admission en formation

Les élèves sont issus de 3ème de collège, de 3 DP6 en Lycée professionnel, de SEGPA.

Le CAP s’adresse plutôt à des jeunes qui envisagent au maximum 2 à 3 ans de formation (CAP prolongé par une formation complémentaire en soudage, par exemple). Les élèves peuvent intégrer une première de baccalauréat professionnel.

Examen

La totalité des épreuves du CAP Métallier-Serrurier sont subies sous la forme du Contrôle en Cours de Formation (CCF). Le CCF consiste à évaluer l’élève lorsqu’il a acquis les compétences exigées par le référentiel de la formation. Tout élève assidu et travaillant régulièrement, doit être en mesure de satisfaire aux exigences de l’examen.

Activité professionnelle

Le serrurier-métallier travaille les métaux ferreux (acier, inox, …) et non ferreux (aluminium, cuivre, …). Il utilise aussi des matériaux de synthèse comme le PVC. Le métallier, à partir du plan de l’ouvrage à réaliser, va débiter et usiner des profilés métalliques qu’il assemblera ensuite. Il réalise également la pose des ouvrages.

Emploi

Le serrurier-métallier est un ouvrier professionnel employé par des entreprises du bâtiment qui fabriquent et installent des ouvrages à base de profilés industriels métalliques, assemblés essentiellement par soudage. Le métallier construit des locaux (ossature, bardage, mur rideau, cloisons, véranda, …), des ouvrages de protection (marquise, portail, serrure, blindage, garde-corps, clôture, …), des moyens d’accès (escalier, passerelle, pont, …).

Les emplois sont nombreux, en particulier dans des entreprises artisanales.

Et après le CAP…

Les titulaires du CAP peuvent trouver un emploi. Pour compléter leur formation, des élèves s’inscrivent en Mention complémentaire Soudage. Exceptionnellement, de très bons élèves continuent leur formation en bac professionnel.

Télécharger la fiche