Dispositif d’Initiation aux Métiers en Alternance (DIMA)

Dispositif d’Initiation aux Métiers en Alternance

Le dispositif d’initiation aux métiers en alternance (DIMA) s’adresse à des élèves volontaires, âgés d’au moins 15 ans, qui peuvent déjà avoir un projet d’orientation vers la voie professionnelle (sous statut scolaire ou par la voie de l’apprentissage).

Les élèves susceptibles de tirer profit de cette formation seront identifiés par l’équipe pédagogique du collège, en particulier le professeur principal,notamment à l’occasion des actions organisées au cours du cycle central du collège (5ème et 4ème) dans le cadre du parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF).

La demande d’accès à cette formation doit être cependant effectuée, par l’élève et ses représentants légaux, au chef d’établissement du collège de l’élève.

La formation dure une année scolaire au plus, qui correspond à la dernière année de la scolarité obligatoire.
Le DIMA est proposé sous forme d’alternance partagée entre l’établissement de formation (au moins 50% du temps) et le milieu professionnel. Elle permet la poursuite de l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences en s’appuyant également sur la découverte des métiers et des formations. Un document de liaison sera établi pour assurer le suivi de l’élève.
Différents rythmes d’alternance peuvent être proposés en fonction de la diversité des projets des élèves et des métiers à découvrir.

L’horaire hebdomadaire en établissement de formation

Il doit se situer entre 28 et 30 heures par semaine.
La répartition des volumes horaires peut être la suivante :
– 50% (environ 15 heures) d’enseignement général (français, histoire-géographie, mathématiques-sciences, langue vivante, éducation physique et sportive (EPS), arts plastiques) ;
– 30% (environ 9 heures) d’enseignements technologiques (incluant notamment des éléments de sécurité et de droit du travail) et d’activités pratiques à caractère professionnel ;
– 10% (environ 3 heures) d’activités individualisées (informatique, recherches, renforcement disciplinaire…) ;
– 10% (environ 3 heures) d’activités de découverte des métiers et à l’élaboration du projet professionnel.

Au cours ou à l’issue de la formation

L’élève qui suit cette formation a la possibilité de se présenter :
– au diplôme national du brevet (DNB)
– au certificat de formation générale (CFG)

Au cours ou à l’issue de cette formation, plusieurs possibilités peuvent se présenter :
– l’élève peut demander à poursuivre ses études en apprentissage. Il peut alors signer un contrat d’apprentissage de 2 ans pour préparer un CAP ou de 3 ans pour préparer un Bac Pro ;
– l’élève peut demander à poursuivre sa formation : soit en retournant au collège, soit en lycée professionnel pour préparer un CAP ou un Bac Pro en 3 ans, soit en demandant à entrer en lycée d’enseignement général et technologique, sur proposition du directeur de CFA ou du chef d’établissement, en accord avec son équipe pédagogique.

Pour les élèves souhaitant interrompre la formation, les directeurs de CFA ou les chefs d’établissement devront veiller à ce que les élèves puissent poursuivre, le plus rapidement possible, leur scolarité dans un collège ou tout autre établissement dans lequel ils auront été affectés.

Les modalités du Dispositif d’initiation aux métiers en alternance ont été fixées par décret.

Source ONISEP